Marie-Françoise Chavanne,

Présidente de l’INSEA de 1984-1987;

Vice présidente de 1981- 1984/1987-1990,

Conseillère mondiale dès1978.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

My daughters 8 and 6 years old, “working” for INSEA news paper!

 1986, with Hr Soika, INSEA’s World President from 1963-1966

circa 1986 :  Amadou-Mahtar M'Bow, Directeur Général de l’Unesco et Marie-Françoise Chavanne INSEA’s World President

Elue au Conseil Mondial de l’Insea dès 1978, Vice-présidente et Présidente de l’Insea, et maman de très jeunes enfants, j’ai choisi de poursuivre mes recherches dans l’action en fondant ma réflexion théorique sur mon expérience d’enseignante et au sein de groupes de chercheurs universitaires et internationaux. Professeure d’arts plastiques en collège, puis au lycée international de Sèvres, Consultante au Centre International d’Etudes Pédagogiques, en parallèle très engagée au sein de l’INSEA et de l‘Unesco, j’ai eu l’honneur de travailler avec des chercheurs du monde entier. A travers de nombreuses conférences internationales et de nombreux écrits sur les enjeux de l’éducation artistique, j’ai toujours œuvré pour faire reconnaître l’importance de l’éducation artistique au sein des systèmes éducatifs et de l’Unesco. (Charte pour l’éducation artistique, Unesco, 1985 ). Nommée Inspecteur en arts plastiques en 1990, j’ai poursuivi mon travail de réflexion à travers de nombreuses conférences et publications sur l’art et l’éducation.

 

After an INSEA’s executive board at home

,Brian Alison and me looking at John Steers

climbing my house!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Garden Party at the end of the  Montreal World Congress.

Chez Yvan Boulerice, Editor Image de l’Art

 (We see Ana Mae Barbosa, Elliot Eisner, All Hurwitz and every body in the group!

 

 

Axes de mon travail d’enseignante, d’auteur:

  • De nombreuses conférences et publications internationales portant

sur la créativité, la question de l’artistique chez les élèves, la prise de risque en art, l’ audace, l' imaginaire, la sensibilité et l’esprit critique, l’art et l’émancipation du sujet, auteur/acteur, et une interrogation sur la singularité de chacun et l’accès à l’altérité.

  • De nombreuses interventions pour l’ouverture culturelle et l’accès à

l’art auprès des musées, des structures partenaires afin de défendre le droit fondamental de tous à la culture et l’accès au patrimoine .

  • Une très grande implication sur les rapports entre l’art et les valeurs

humaines, l’engagement, la compréhension entre les peuples, le métissage des cultures et le rôle de l’art en faveur de la paix.

  • Des écrits sur l’image et ses influences, sur la plasticité du langage

liée à la culture et à la pratique (Praxis) comme expérience singulière.

Au plan international un engagement au coeur de l’Insea et auprès de l’Unesco pour faire reconnaître le rôle de l’éducation artistique et culturelle en faveur de la paix, de l’environnement, d’un monde multiculturel.

  • Proposition d’une Charte internationale en faveur de l’éducation artistique.

  • Actions permanentes pour que l’art aide à lutter contre les discriminations, contre la privation d’éducation et la privation culturelle, en défendant son importance au plan humain, économique, écologique.

  • Experte, à la demande de l’Insea, auprès de la Commission Culture du Parlement européen pour souligner les enjeux de l’éducation artistique et culturelle dans l’enseignement.

Mon engagement au service de l’ouverture internationale de l’Insea, (sans moyens, sans site et sans internet) uniquement par courriers, échanges et rencontres, a permis la mise en place et le développement des Comités régionaux initiés par Brian Allisson et d’obtenir de l’Unesco des soutiens financiers pour de nombreux projets et congrès, de soutenir des artistes, des enseignants et des étudiants dans leur souhait de liberté, de partage et d’échanges (Brésil, Bulgarie, Tchécoslovaquie, Nigéria…).

    When Pr Elliot Eisner and me were initiated to Yoruba ritual, Lagos 1986            

       

   With Pr Irein Wangboje in Lagos University, 1986   

  

    With Jane Hudak, World Congress in Montréal. 1990